Loi Eckert

La loi n°2014-617 du 13 juin 2014 dite « Loi Eckert » relative aux comptes bancaires et aux contrats d'assurance vie en déshérence a renforcé les obligations à la charge des assureurs dans le cadre de la prévention et du traitement des contrats d’assurance sur la vie non réglés, également appelés « contrats en déshérence ».

Ce phénomène de déshérence est constaté lorsque l’assureur ne parvient pas à trouver le (les) bénéficiaire(s) du contrat.

Cette loi prévoit les obligations suivantes à compter du 1er janvier 2016 :

  • les assureurs devront déposer à la Caisse des Dépôts et Consignations les sommes dues au titre des contrats d'assurance sur la vie qui ne font pas l'objet d’une demande de versement du capital à l'issue d’un délai de dix ans à compter de la date de prise de connaissance du décès de l'assuré. Ce dépôt ne pourra intervenir qu’après une dernière tentative d’information du (des) bénéficiaire(s) du capital à recevoir,
  • les sommes seront conservées pour une durée de 20 ans à compter de la date de leur dépôt et seront acquises à l'Etat à l'issue de ce délai de 20 ans en l’absence de règlement au(x) bénéficiaire(s).

À noter, les garanties temporaires décès ne font l’objet d’un dépôt à la Caisse des dépôts et consignations que si le décès de l’assuré est postérieur au 1er janvier 2015.

Bases légales : articles L.223-25-4 Code de la mutualité.

PLUS D’INFORMATIONS

Caisse des Dépôts

Legifrance


Retour aux actualités

Être rappelé

Un conseiller vous rappelle selon vos disponibilités et préférences.

Vous êtes...

Vous contacter

Disponible à un autre moment ?

Votre demande

L’ensemble des données collectées sur ce formulaire sont obligatoires et nécessaires à l’IRCEM Mutuelle, entité membre du Groupe IRCEM, dans le but de vous identifier et de vous contacter selon vos disponibilités et vos préférences.
Conformément à la législation en vigueur, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’effacement sur les données personnelles vous concernant, ainsi que d’un droit d’opposition et de limitation à leurs traitements. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits, consultez notre Politique de protection des données.